Dessiner un chapeau


Dessiner un chapeau

partage sur :

Panama, trilby, capeline… tant de mots pour désigner le chapeau ! Intéressons-nous à cet accessoire de mode intemporel dont les formes ont évolué au fil du temps. Plus qu’utilitaire, cet accessoire était autrefois utilisé afin de montrer son rang social… De nos jours, on l’utilise toujours pour se protéger des intempéries mais surtout pour son esthétisme car il ajoute du peps à une tenue !

Alors que certains modèles, comme le haut-de-forme, ont disparu de nos gardes-robes, d’autres, comme le pork pie ou le béret font leur grand retour.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CHAPEAUX

Cet accessoire a un vocabulaire bien à lui. Dans cet article, j’utiliserais parfois les termes de :

➜ calotte ; pour la partie qui recouvre et entoure la tête,
➜ bord ; pour les bordures du chapeau,
➜ galon ; pour le ruban de tissu qui entoure la calotte,
➜ feutre ; un tissu en fibre animales résistant, qui est communément utilisé pour la confection des chapeaux,
➜ couronne : le sommet du chapeau. 

En faisant mes recherches, je me suis rendue compte qu’il existait de nombreuses formes de couronnes : en forme de diamant (une apparence de petit losange), en forme de goutte d’eau, le pli central, etc. J’en passerai certaines en revues afin que vous puissiez les reconnaître à votre tour !

“Comment dessiner un chapeau”… c’est un bien vaste sujet. J’ai choisi de dessiner quelques formes de chapeaux emblématiques, libre à vous d’utiliser les bases traitées dans cet article afin de créer vos propres chapeaux !  

Sans plus tarder, voyons comment dessiner…


DESSINER LE FEDORA

Ce premier couvre-chef de feutre a un design classique par excellence. Lors de sa création, il était porté par la gent masculine mais c’est aujourd’hui aussi un chapeau très populaire auprès des femmes. Sa ligne est élégante, et sa couronne est en forme de goutte d’eau.

1/ Je dessine deux axes non parallèles : le plus haut tombant légèrement vers la droite, celui du bas tombant plus franchement vers la gauche. Je centre une ellipse sur chaque axe. L’ellipse du haut est moins visible et plus petite que celle du bas.

2/ Je relie les bords des ellipses par deux traits droits. Ce sont mes traits de construction pour la calotte du Fedora. On remarque que le devant du chapeau est légèrement plus haut que l’arrière.

Dessiner la base du chapeau Fedora

 

3/ J’amorce le bas de la forme de la goutte d’eau en traçant un arc-de-cercle dans l’ellipse de la couronne. Je dessine en une ellipse imparfaite les bordures du chapeau : elles sont plus larges sur la partie avant.

4/ Je finis la forme de ma goutte d’eau en traçant le haut de cette dernière.

dessin des bordures du chapeau

5/ Je baisse l’opacité des traits de construction afin de mettre au propre le dessin tout en gardant la structure visible : je commence par les bords du chapeau.

6/ Je donne vie au chapeau en lui apportant épaisseur et forme. On voit apparaître le sommet du chapeau ; la couronne en “goutte d’eau”.

dessin du sommet du fedora

 

7/ J’ajoute un galon de taille moyenne, rattaché par un nœud discret.

8/ Je détaille la forme du chapeau par un trait fin sur l’avant de la calotte, et je dessine l’intérieur des bordures du chapeau.

dessin des détails du fedora

 

Le fedora est terminé !

dessin d’un chapeau

 


DESSINER UNE CHAPKA

Le terme de “chapka” est emprunté aux pays russes et scandinaves et veut tout simplement dire “chapeau”. C’est un couvre-chef d’hiver souvent associé aux trappeurs. Il est constitué de tissu, de laine, de fourrure avec des parties rabattables… Tout pour garder la tête et les oreilles au chaud !


1/ Je trace le haut du chapeau avec des traits un peu irréguliers pour signifier que le tissu est épais, rembourré (car il est fait de fourrure à l’intérieur). Sa forme n’est donc pas aussi “lisse” que le précédent chapeau.

2/ Je dessine la partie qui couvre les oreilles : longue à l’avant et plus courte derrière.

dessin du haut d’une chapka

3/ Par une succession de petits traits, je représente la fourrure qui recouvre le front, à l’avant du chapeau. Elle est épaisse et dense. 

4/ Je détaille la partie qui couvre les oreilles en ajoutant un bout de tissu entouré de fourrure. Il ne descend généralement pas plus bas que la moitié de cette partie du dessin. Imaginez-le au niveau de l’oreille.

dessin de la fourrure d’une chapka

 

5/ Je dessine la fourrure qui dépasse de la partie droite du chapeau et ajoute l’accroche du chapeau.

6/ Je finis ma chapka en dessinant en miroir la partie qui recouvre les oreilles. Puisque c’est vu de l’intérieur, on ne dessine que la fourrure.

suite du dessin de la fourrure d’une chapka

7/ J’efface les traits de construction superflus.

8/ J’ombre l’intérieur du chapeau et ajoute un motif sur le tissu extérieur.

dessin d’une chapka


DESSINER UNE CAPELINE

Qu'elle soit faite de paille, de feutre ou de tissu, l’aspect bohème de la capeline fait son charme ! Sa calotte est arrondie et ses bordures sont larges et souples. C’est un accessoire typiquement féminin qui est parfait pour l’été.
Pour cet exemple, nous entourerons la calotte d’un foulard léger, fluide et transparent. 

1/ Je dessine une ellipse large.

2/ En suivant ce repère, je trace la calotte et la couronne du chapeau.

dessin de la base d’une capeline

 

3/ Je dessine par de douces lignes courbes les bordures de la capeline.

dessin des bordures d’une capeline 

4/ En prenant comme repère l’ellipse, je dessine à la base de la calotte un large foulard. Il se terminera par un nœud alors j’amorce ce mouvement dès à présent en resserrant le foulard vers le bas plutôt que de suivre la courbe de l’ellipse

dessin du foulard d’une capeline

5/ Je dessine le nœud et le voile du foulard transparent. Pour lui donner un aspect fluide, je dessine de fins traits ondulants le long du foulard.

dessin des détails du foulard d’une capeline

 

6/ J’efface les traits de construction. Pour montrer que le foulard est transparent, je laisse sous celui-ci la bordure du chapeau à moitié visible.

suite du dessin du foulard d’une capeline

7/ J’ombre le foulard en insistant sur les creux et les plis du tissu. Vous pouvez aussi lui apposer un motif.

dessin des ombres du foulard d’une capeline

8/ Je dessine l’ombre portée du foulard sur le chapeau.

dessin des ombres d’une capeline

 

9/ Je place quelques ombres légères sur le chapeau en suivant le mouvement des bordures. Vous pouvez détailler le tissu du chapeau comme il vous plaît.

dessin d’une capeline

DESSINER UN PORK PIE

Le pork pie est un petit chapeau des années 30 qui revient aujourd’hui à la mode. On l’associe souvent aux musiciens de jazz… car ce sont eux qui se le sont réappropriés dans les années 50. Autrefois, il était porté avec une petite plume accrochée à son galon. 
Celui que nous allons dessiner a une couronne ronde et creusée. Pour ce type de chapeau, libre à vous de dessiner une calotte encore plus basse que ci-dessous, car elles sont habituellement très courtes. Le ruban lui, est toujours associé à ce type de chapeau.

1/ Je trace une ellipse de taille moyenne.

2/ Dans cette ellipse, j’en dessine une seconde à peine plus petite pour la bordure.

dessin de la base d’un pork pie

3/ Je dessine les contours du chapeau, le haut est légèrement arrondi et les lignes verticales de la calotte sont à peine rentrées vers l’intérieur à son sommet.

4/ Je dessine la couronne en creux arrondi ; un large arc ouvert vers le haut, et un plus petit ouvert vers le bas. Les deux ne se rejoignent pas.

dessin des contours du pork pie

5/ J’amorce le dessin du ruban en laissant la place pour un large nœud.

6/ Je dessine le centre du nœud.

dessin du ruban du pork pie

 

7/ Je finalise le nœud.

8/ J’efface les traits superflus et en affine d’autres, comme le rebord de la bordure afin lui donner un aspect moins géométrique.

dessin du noeud du pork pie

9/ J’ombre le ruban.

10/ Je place une légère ombre portée.

dessin des ombres du pork pie

Pour finir, on peut représenter la forme particulière de la couronne en ombrant le creux au sommet du chapeau.

dessin d’un pork pie


DESSINER LA CASQUETTE GAVROCHE

Ce style de casquette tire son nom du célèbre personnage des Misérables de Victor Hugo. On l’appelle aussi casquette irlandaise ou Poulbot, en référence aux enfants des rues ; les “newsboys”, c'est-à-dire les petits vendeurs de journaux. 
Ce chapeau a une forme bombée qui retombe légèrement.

1/ Je trace deux axes fuchsias en repère, et une ellipse légèrement aplatie pour la visière en forme de croissant de lune.

dessin de la base d’une casquette

2/ Je me base sur ces traits de construction pour dessiner la visière et ses détails.

3/ J’amorce les traits qui représentent chaque partie de la casquette cousues entre elles. On suivra le sens des flèches pour dessiner la suite des coutures, dans un axe légèrement différent afin de montrer le côté bombé du chapeau.

suite du dessin des coutures d’une casquette

4/ Je dessine les coutures. Celles du milieu sont plus hautes par effet de perspective.

 dessin du haut de la casquette

5/ Je dessine le haut de la casquette, en imitant le mouvement du tissu, on imagine que chaque partie se rejoint en un point central au sommet de la casquette.

6/ J’efface les traits superflus et dessine l’ombre portée.

dessin d’une casquette


DESSINER UN HAUT-DE-FORME

Ce chapeau est originaire de Florence. Il se portait autrefois avec une redingote ; il était la preuve du rang social de l’homme qui le portait. 
Le haut-de-forme est généralement fait de soie, sa calotte est cylindrique et haute, contrastant avec des bords assez petits.

1/ Pour commencer, je dessine une ellipse.

2/ Des extrémités de cette ellipse, je descends les bords de la calotte avec deux courbes arrondies qui se resserrent légèrement. (Vous pouvez choisir de les dessiner encore plus longues que sur mon exemple pour un haut-de-forme très long.)

dessin de la base d’un chapeau

3/ Pour dessiner le galon, je place deux ellipses de même taille à la base du chapeau.

4/ J’amorce le dessin de la bordure. Ces chapeaux ont des bords qui remontent à droite et à gauche ; pour le représenter, le rebord droit du haut-de-forme touche l’ellipse du ruban.

dessin de la bordure du chapeau

5/ Je dessine l’épaisseur des bordures ; elle est assez importante sur ce type de chapeaux. J’essaie de suggérer l’aspect courbé de la bordure sur le côté gauche également.

6/ Il ne manque plus que le dessous du chapeau que je dessine en une simple courbe.

dessin de l’épaisseur du chapeau

7/ J’ajoute le détail des coutures.

8/ Je baisse l’opacité des traits de construction pour mettre au propre mon dessin en commençant par le haut du chapeau. Puis, je redessine l’ellipse pour lui donner un rendu moins figé et plus artisanal.

dessin des coutures du chapeau

9/ Je mets au propre les bordures du chapeau, en affinant certaines lignes.

10/ Je dessine le bas du ruban et le nœud papillon pour décorer le chapeau.

dessin du ruban du chapeau

11/ Je finalise le ruban et ses détails.

12/ J’efface tous les traits de construction.

dessin des détails du chapeau

Ta-da ! Mon haut-de-forme est terminé. 

dessiner un haut-de-forme

 

Je n’ai coloré aucun de ces chapeaux afin que vous créiez vous-même vos propres palettes de couleur… au-delà de celles qui leur sont traditionnellement associées !

 

Illustratrice et rédactrice : Vincyane 

 


par Liam

partage sur :

Commentaire(s)


  • Photo de profil : zazinette

    Bonsoir et merci Liam pour ses merveilleux chapeaux, cela peut toujours servir.

  • Photo de profil : Kikinette

    Merci beaucoup ça m'est très utile 


LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation